Projets

Tutoriel : Les bases de la photographie

Créé par

Garo

Publié le

7 septembre 2017

Modifié le

7 septembre 2017

Projet photo Niveau facile Création individuelle

Quelle est la différence entre un bon photographe et un mauvais photographe?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est que rarement lié à la qualité de l’appareil, mais plutôt à sa maîtrise des notions de base en photographie. Et s’il maîtrise bien les bases de la photographie, il comprendra d’autant mieux  son appareil et son fonctionnement et sera donc en mesure de réaliser de bonnes photographies!

Dans ce tutoriel, il sera question de trois notions théoriques fondamentales en photographie qui sont liées à la réussite d’une photographie :

  1. ISO
  2. Ouverture
  3. Durée d’exposition

**À noter que les termes ISO, Ouverture et Durée d’exposition proviennent toutes du langage utilisé avec les appareils photo argentiques (à pellicule). Malgré le passage au numérique, les fabricants ont décidé de conserver les mêmes termes. **

L’exposition de l’image est définie par la durée temporelle que la lumière effectuera sur la pellicule de l’appareil.


À la toute fin sera abordée la question de l’impact concret de ces trois paramètres sur l’exposition de l’image.

L’ISO

Le terme ISO désigne la mesure de la sensibilité à la lumière des pellicules et des capteurs numériques :

Plus l’ISO de la pellicule est élevée, plus le produit chimique sur la pellicule sera sensible à la lumière et vice-versa.

Pour les appareils numériques, le terme ISO est encore présent. Cependant, comme l’appareil numérique ne possède pas de pellicule photographique, le terme ISO réfère plutôt à la notion d’amplification de la lumière. Concrètement, plus l’ISO est élevée, plus l’appareil va amplifier la lumière! Bref, le choix de l’ISO a une incidence directe sur la luminosité de la photo!

Les choix d’ISO varient entre 25 et 1 600.

L’ouverture

L’ouverture est le paramètre lié à l’ouverture du diaphragme de l’objectif. Il a une incidence sur la profondeur de champ de la photo et sur la clarté de l’image obtenue.

Si je souhaite photographier un sujet de petites dimensions avec beaucoup de détails, je vais devoir sélectionner une petite ouverture, afin de bien pouvoir effectuer l’accent (« le focus ») sur mon sujet précis.

Les choix d’ouverture les plus utilisés sont : f/1.4, f/2, f/2.8, f/4, f/5.6, f/8, f11, f/16, f/32.

Le choix de l’ouverture à une incidence sur l’accent du sujet et sur la clarté finale de la photo!

La durée d’exposition

La durée d’exposition est le terme qui définit la durée d’ouverture de l’obturateur de l’appareil.

Si l’obturateur reste ouvert longtemps, nous avons des possibilités artistiques intéressantes, car il est possible de faire du « Light Painting » – devant une caméra, l’obturateur reste ouvert longtemps et avec l’aide d’une source lumineuse, on peut dessiner!

Les différentes durées d’exposition sont : 1/1000 seconde, 1/500 seconde, 1/250 seconde, 1/125 seconde, 1/60 seconde, 1/30 seconde, 1/15 seconde, 1/8 seconde, 1/4 seconde, 1/2 seconde, 1 seconde, et plus!

Il faut faire attention ici! Si la durée d’exposition est longue, il est important de ne pas bouger la caméra.

La durée d’exposition a une incidence sur la clarté de l’image et ultimement, sur la qualité visuelle de l’image.

L’exposition

Ces trois paramètres, l’ISO, l’ouverture et la durée de l’exposition sont les paramètres principaux de l’exposition d’une photographie.

Il y a deux types d’erreurs d’exposition :

  1. Sous-exposition
  2. Surexposition

Une photo sous-exposée est une photographie qui sera trop sombre (manque de lumière) et une photo surexposée est une photographie qui sera trop claire (trop de lumière).

Afin d’éviter une surexposition et une sous-exposition, il est important de bien calibrer ces trois paramètres, car ils sont en constante interaction!

 

Idéalement, un photographe est toujours en mode manuel. Le photographe veut choisir sur quel sujet portera l’accent et il veut contrôler ces trois paramètres. De plus, avec les appareils argentiques, le photographe choisissait toujours ses paramètres.

L’arrivé des appareils numériques à démocratisé le mode Automatique, c’est-à-dire que l’appareil détermine automatiquement le bon ISO, la bonne ouverture et la bonne durée d’exposition. Il est cependant intéressant de noter que le mode Automatique existait déjà sur certains appareils argentiques !

Mise en contexte 01 :

Je suis dans un environnement sombre, peu de lumière. Je veux prendre une photo d’un petit objet. Quels seront mes paramètres?

Mise en contexte 02 :

Je suis à l’extérieur. Il fait soleil. Je veux prendre une photo d’un animal au loin dans un champ. Quels seront mes paramètres?

Mise en contexte 03 :

Je veux faire du Light Painting. Quels seront mes paramètres?

 

Réponses

Mise en contexte 01 :

  • ISO : élevé (plus que 400);
  • Ouverture : basse (entre f/4 et f/32);
  • Durée de l’exposition : relativement longue (entre 1/30 seconde et 1 seconde)

Les paramètres varient toujours selon l’environnement!

Mise en contexte 02 :

  • ISO : bas (Moins de 400)
  • Ouverture : élevé (entre f/1 et f/2.8)
  • Durée de l’exposition : courte (entre 1/250 seconde et 1/60 seconde)

Les paramètres varient toujours selon l’environnement!

Mise en contexte 03 :

  • ISO : Moyen (environ 400)
  • Ouverture : élevé (entre f/1 et f/2.8)
  • Durée de l’exposition : Longue (la durée que l’on désire)

Les paramètres varient toujours selon notre désir et l’environnement!

 

Crédit photo CC0 Creative Common: geralt

ArgentiqueBanque NationaleCanonNikonnumériquephotophotographieprojetsquaretutoriel

Inscription

Ce projet n'est inscrit à aucun concours pour le moment.

Commentaires

Laisser un commentaire

Tu dois être connecté pour laisser un commentaire.