Projets

Drakengard 3 – Invocatrices de l’Antiquité (Fan art)

Créé par

Publié le

25 juin 2017

Modifié le

27 juin 2017

Dessin / IllustrationNiveau intermédiaireCréation individuelle

 

Un petit projet que j’ai réalisé en approximativement trois semaines lors de mes temps libres.

Pour ce fan art, j’ai voulu dessiner toutes les invocatrices de Drakengard 3, un jeu vidéo réalisé par Yoko Taro et publié par Square Enix. Les designs des personnages ont été créés par Kimihiko Fujisaka (qui est également un des artistes japonais dont j’aime le plus les créations).

Je me suis dit que ce serait également intéressant de montrer en détail les étapes du processus de création; c’est pour cette raison que ce projet a pris la forme d’un long tutoriel en pas à pas.

Généralement, je commençais toujours par une esquisse et éventuellement un encrage. Par la suite, je posais les ombres en utilisant des nuances de gris et je terminais en ajoutant les couleurs avec l’option de calque «Superposer». Je détaillerai ma façon de colorier plus en détail dans la section «Processus de création».

Les dessins ont tous été entièrement réalisés par moi-même. J’ai utilisé ma tablette Wacom Intuos Pro et le logiciel Medibang Paint Pro pour réaliser le projet. Chaque dessin m’a pris environ 1-2 heures; le montage final m’a demandé approximativement 45 minutes.

Même si certains dessins étaient des portraits (surtout ceux de Five et Four), ce projet m’a permis d’essayer de dessiner de nouvelles poses et techniques et de progresser un peu en anatomie (même si je sais que j’ai encore du chemin à faire, au niveau des jambes et des mains notamment). Le dessin de Three était basiquement un croquis que j’avais réalisé traditionnellement au crayon et que j’ai ensuite scanné, mais j’en avais également fait un de Two (or, le résultat n’était pas vraiment satisfaisant selon moi). Ceux de One et Zero reprenaient ma technique habituelle tandis que celui le dessin de Two était un test d’une nouvelle technique de coloriage et d’arrière plan, inspirée de celle de mes premiers dessins numériques.

Vous pouvez également retrouver les images des tutoriels dans de meilleures résolutions ici: https://archive.org/details/drakengard_3

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires lequel (ou lesquels) des six dessins est votre préféré (ou sont vos préférés).

 

 

Processus de création

 

Un tutoriel plus détaillé! Personnellement, je préfère diminuer la luminosité de l’écran de mon ordinateur durant la réalisation du dessin, mais surtout lors de la mise en couleur afin de m’assurer qu’à une luminosité normale, les couleurs soient suffisamment éclatantes. Sinon, il m’arrive de retoucher le contraste après avoir terminé le dessin.

Je tiens à dire que cette méthode (qui est très inspirée de la technique du grayscale que beaucoup d’autres artistes utilisent) n’en est qu’une parmi d’autres. Il n’y a pas une seule façon de colorier numériquement. Vous pouvez très bien colorier en employant le grayscale, le cell-shading, votre propre méthode ou même en combinant plusieurs techniques! N’hésitez pas à expérimenter! C’est ainsi que vous pourrez vous créer votre propre style de dessin!

 

1 – D’abord, je commençais par dessiner une esquisse, que l’on peut aussi nommer «croquis». Elle n’avait pas besoin d’être parfaite; l’objectif était qu’elle soit claire afin de faciliter les prochaines étapes. Je vous recommande de dessiner le corps avant de faire les vêtements, car cela risque de vous éviter certaines erreurs en cours de route. Si une pose vous semble trop compliquée à croquer, je vous conseille d’utiliser une photo de référence. Cela peut vraiment vous aider, surtout pour progresser en anatomie. Généralement, j’utilise la brosse «Pencil\Crayon» pour cette étape. Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez créer un groupe de calques pour chacune des étapes (par exemple, un groupe pour l’esquisse, un autre pour l’encrage, etc.) si vous préférez travailler sur plusieurs calques qui appartiennent à une même étape.

 

2 – Ensuite, je passe au lineart (l’encrage). Lors de cette étape, j’utilise un autre calque qui servira à l’encrage. Comme j’utilise plus souvent qu’autrement la technique du grayscale (qui consiste à colorier le dessin en noir et blanc d’abord), j’ai souvent tendance à utiliser le calque de l’esquisse, à augmenter son opacité et revenir à l’étape de l’encrage après avoir posé les ombres. Pour cette étape, je préfère utiliser la brosse «Pen\Stylo» avec l’opacité et la taille selon la pression du stylet.

 

3 – Maintenant, l’ombrage! Cette étape peut être un peu longue, mais si vous la réalisez correctement, vous allez vous faciliter de beaucoup la mise en couleurs. J’ai souvent tendance à colorier toute la page dans un gris plus ou moins foncé et ensuite ombrer ou éclaircir des endroits, en allant du moins au plus précis. Après, je fusionne le calque de l’esquisse avec celui de l’ombrage pour ensuite faire des retouches avec du blanc. J’ai une préférence pour la brosse «Watercolor\Aquarelle» pour la réalisation de cette étape; je mets le mélange des couleurs à 100%, l’opacité basse (moins de 20%) et je modifie le pourcentage du remplissage des couleurs dépendant de la situation. Il est important d’avoir un certain contraste, mais pas trop. De plus, je vous suggère d’éviter de trop utiliser le blanc ou le noir. Préférez employer des gris plus ou moins foncés; cela vous facilitera la prochaine étape.

 

4 – On termine avec la mise en couleurs! Pour cette étape, j’ai tendance à utiliser plusieurs calques avec l’option «Superposer». J’emploie la brosse «Airbrush» avec une opacité très faible pour colorier par-dessus l’ombrage. J’ai tendance à choisir des couleurs peu saturées, parfois très proches du gris. J’en profite également pour ajouter de la texture au dessin au besoin.

 

 

Inscription


Ce projet n’est inscrit à aucun concours pour le moment.

Commentaires

Laisser un commentaire

Tu dois être connecté pour laisser un commentaire.