Projets

Enyeto Chez Les Naskapis

Créé par

Publié le

15 novembre 2016

Modifié le

31 décembre 2016

Bande dessinéeNiveau intermédiaireCréation en groupe

«Enyeto Chez Les Naskapis» est une petite bande-dessinée destinée aux lecteurs de 10 ans et plus qui désirent apprendre d’avantage sur la communauté autochtones des Naskapis. Ce projet est réalisé par des élèves de l’École internationale de Montréal en secondaire 3: Alice, Neila, Anouar, Elina et Céline. Cette bande dessinée se lit de gauche à droite et de haut en bas. Voici un petit resumé de l’histoire: Enyeto, un jeune de 16 ans, est transporté vers le passé avec la fumée du calumet. Il voyage à travers les différentes époques de l’histoire des Naskapis. Ce jeune adolescent fait connaissance avec les malheurs qui se sont abattus sur son peuple. En même temps, il saisit les obstacles ardus que la communauté a dû faire face pour arriver à la société naskapie d’aujourdh’hui.

Processus de création

Étant donné que ce travail est en équipe, mes coéquipiers et moi, nous avons réparti nos tâches. Alice a écrit le storyline, Anouar, Elina et Neila ont fait la recherche des informations sur les Naskapis et moi, Céline, j’illustrais l’histoire. Neila a également contribué à la page couverture et la quatrième de couveture grâce à ses talents en informatique et d’«édit» en image. La création de l’histoire et de la BD se faisait au fur et à mesure des recherches de mes coéquipiers et du storyline qu’Alice écrivait. Lorsqu’Alice finisait un chapitre, elle me l’envoyait immédiatement pour que je puisse commencer un chapitre aussitôt que possible. La procédure de la bande-dessinée était simple mais longue (on peut dire que c’est un travail à la chaîne ahaha~): j’ai tracé les cases d’une page et je les photocopiais pour m’épargner du temps de les refaire à chaque fois. Les matériaux dont j’ai ulilisé pour réaliser les planches sont: un pousse-mine graphite à pointe 0.5 mm, une efface, un stylo noir Bic, des crayons feutres à base d’alcool et à base d’eau, et une règle. Voici la procédure en détails:
Dès que je reçevais le storyline, j’imprimais le document et je planifiais les cases du chapitre sur la marge avec un pousse-mine pour que je sache la longueur du chapitre. Après la réalisation des esquisses, je photocopiais mes cases vierges selon le nombre dont j’aurais besoin. Lorsque les copies sont prêtes, j’esquissais rapidement mes éléments sur la page avec un pousse-mine régulier à pointe 0,5 mm en graphite. Quand le brouillon est terminé, je repassais sur les lignes de brouillon avec un stylo noir Bic mais bien sûr avec une meilleure qualité graphique. Par la suite, je coloriais mes planches avec mes marqueurs à base d’eau pour les personnages (dans les tons de gris sauf pour l’enveloppe car elle est importante) et mes marqueurs à base d’alcool pour le décor (aussi dans les tons de gris). Étant donné que j’utilisais des matériaux assez simples et facile à transporter, je travaillais sur les planches autant que possible dans n’importe quel environnement. Dès qu’un chapitre est fini, je numérisais mes planches.
Grâce à l’efficacité et la motivation de notre groupe, on a pu réaliser une histoire de six chapitres en 44 pages en moins de deux semaines. Nous avions mis nos coeurs et efforts dans ce projet et nous sommes fiers de notre résultat.    

Commentaires

3 commentaires pour “Enyeto Chez Les Naskapis”

  1. C’est très bien! ^^ On voit que vous avez mis des efforts dans ce projet, qui nous permet d’en apprendre davantage sur une communauté peu connue. Je vois un petit lien avec le contexte mondial de l’école internationale «Orientation dans l’espace et le temps» , hé hé! 🙂
    (Je vais moi aussi à une école internationale, mais en secondaire 2 😉 )

    Bon succès pour le concours! 🙂

  2. Beaucoup de talent, félicitation!

  3. @Verocayden Merci beaucoup!! :DD

Laisser un commentaire

Tu dois être connecté pour laisser un commentaire.