Projets

Making of – Le Roi Dépouillé

Créé par

Publié le

4 janvier 2017

Modifié le

4 janvier 2017

Bande dessinéeNiveau intermédiaireCréation individuelle

Un mini projet pour vous montrer les coulisses, de manière plus détaillée, de la création de ma bande dessinée, «Le Roi Dépouillé». J’ai divisé le dossier en trois parties; vous pourrez d’abord retrouver, étape par étape, la réalisation de la première version de la première page de la bande dessinée. Vous pourrez ensuite comparer l’ancienne et la nouvelle version de cette page. Finalement, je terminerai par la démarche de la création de la couverture. J’espère que cet article vous plaira et qu’il vous aidera dans vos futures créations! 🙂   * Note: Je ne suis pas un professionnel; juste un amateur de 14 ans qui partage ses trucs pour vous aider à vous améliorer et éviter les quelques erreurs que vous pourriez faire en en cours de création. 🙂    
 
_ _ _    
 
Réalisation d’une planche:  
 
Même si certains d’entre vous l’oublient, le story-board est très important dans la réalisation de la bande dessinée. À l’étape du story-board, on détermine les plans, le découpage des cases, les dialogues, les textes, etc. Il s’agit d’une étape cruciale; elle vous permet d’avoir un aperçu du résultat final et vous permet de modifier facilement comme bon vous semble. Plus votre storyboard sera complet, plus les étapes suivantes seront faciles.
 
Personnellement, j’ai fait le storyboard de ma bande dessinée pour toutes les planches en même temps, histoire d’avoir une vue d’ensemble sur le projet, de mieux déterminer les planches essentielles et celles qui le sont moins. Cela m’a entre autres permis d’éviter quelques longueurs dans mon histoire.  
 
Ensuite, je passe à l’étape du crayonné. Jusqu’ici, tout est fait traditionnellement; crayon, gomme à effacer, règle, etc. J’ai également déterminé où seraient placés les dialogues, une fois le dessin de la planche terminé.  
 
On passe par après au médium numérique. Avec le logiciel Medibang Paint, j’encre ma planche en utilisant la brosse «Pen», avec une opacité autour de 100%. Je modifie un peu la disposition suggérée par le storyboard.  
 
Par la suite, je colorie la planche. J’ajoute un «Masque/Layer» en dessous de celui des contours (lineart) de la planche. J’avais déjà fait par le passé des tutoriels sur ma technique de couleur, mais les principales étapes sont les couleurs de bases, les ombres et finalement les effets. J’ai également colorié les cadrages et ajouté des effets de lumière.  
 
Finalement, j’écris les dialogues et le texte sur Microsoft PowerPoint. J’ai préféré utiliser une teinte près du mauve pour la couleur de la police et des contours des phylactères.   
 
_ _ _  
 
Comparaison des deux planches:  
 
J’avais réalisé deux versions complètes de la bande dessinée; d’abord une plus colorée (celle que je vous ai détaillée plus haut) et une autre monochrome, plus réaliste. Vous pouvez les comparer, et n’hésitez pas à me dire laquelle que vous préférez dans les commentaires! 🙂  
 
Je suis parti sur le même crayonné pour réaliser ces deux versions, qui sont devenues complètement différentes suite à l’étape de la couleur. Faire cet exercice permet non seulement de s’amuser un peu, mais aussi de gagner en expérience et en «polyvalence», de ne pas toujours dessiner dans le même style. Si vous envisagez d’approfondir vos techniques en dessin, je vous conseille de développer une certaine polyvalence, de développer différents styles, de dessiner différents sujets, etc. Cela vous permettrait de sortir de votre zone de confort, d’être audacieux, et surtout, de gagner en expérience.   
 
_ _ _    
 
La réalisation de la couverture  
 
Pour la couverture, j’ai décidé de représenter le protagoniste de l’histoire, seul, sans arrière plan, sans quelconque effet. Disons que je voulais quelque chose de sobre. 🙂   La couverture a été entièrement réalisée numériquement. J’ai utilisé la brosse «Pencil/Crayon» pour dessiner une esquisse rapide du résultat final envisagé. Je me baserai sur ce crayonné pour les prochaines étapes.  
 
Je détaille les détails du visage; les yeux, le nez et la bouche. J’utilise surtout la brosse «Watercolor», en variant l’opacité, la capacité à remplir et dégrader les couleurs entre elles. Sur la palette de couleurs, j’emploie surtout des teintes monochromes.  
 
On passe ensuite à l’étape des cheveux. Je dessine d’abord la zone de base des cheveux, en utilisant un gris plutôt pâle. J’ombre le tout, toujours en utilisant la brosse Watercolor. Par après, j’utilise soit la brosse «Pen» avec forte opacité ou la brosse «Watercolor», avec forte opacité aussi et une grande capacité à remplir les couleurs. Je diminue la taille du pinceau et je détaille en noir les cheveux. Je procède ensuite de la même manière, mais avec la couleur blanche. J’ajoute un masque/layer et le place sur l’option «Obscurir». En utilisant la brosse «Airbrush», j’accentue les ombres en employant la couleur noire; je fais ensuite la même étape, mais avec la couleur blanche et l’option «Éclaircir». Cela permet ainsi d’avoir un meilleur effet de contraste, aspect très important dans cette méthode de dessin.  
 
En utilisant une technique similaire, je dessine ensuite la peau et les vêtements, en utilisant la brosse «Watercolor». Je termine en ajustant certains détails et le contraste.    
 
_ _ _  
 
Voilà! J’espère que vous aurez apprécié ce petit article détaillant ma méthode de création de ma bande dessinée. J’espère que ce tutoriel vous aidera dans vos futurs projets! 😀

Processus de création

J’ai utilisé les techniques traditionnelle (storyboard, crayonné des planches) et numérique (couverture, couleur, ajout des textes). J’ai utilisé des crayons à mine HB, des gommes à effacer ordinaires et une règle de 30 cm pour les étapes traditionnelles. Pour les étapes numériques, j’ai employé les logiciels Medibang Paint pour la couleur et la couverture et finalement Microsoft PowerPoint pour l’ajout des textes, le montage, etc.

Inscription


Ce projet n’est inscrit à aucun concours pour le moment.

Commentaires

Laisser un commentaire

Tu dois être connecté pour laisser un commentaire.