Projets

U.F.O.

Créé par

Publié le

7 janvier 2019

Modifié le

7 janvier 2019

AudioNiveau difficileCréation individuelle

LIEN SOUNDCLOUD: https://soundcloud.com/user-558500702/ufo

vous pouvez vous amuser à suivre la ligne de temps aux images 2 et 3

Cette pièce représente ma vie mais plus particulièrement les sons que j’aime entendre, sons portant des sensations fortes, qui font réagir(musicalement). Plus jeune, je me suis initié au dubstep par mon frère qui possédait plusieurs albums numériques sur l’ordinateur familial et ça m’a frappé, car ce n’était pas le genre de musique avec un message ou une intention cherchant à toucher le destinataire, mais produire des sons physiquement(à l’oreille) agréables semblait être souhaité . J’ai continué écouter beaucoup de musique et j’ai constaté que ce genre(surtout basée sur l’avancée technologique au niveau sonore) ne se distinguait pas des autres, mais c’est plûtot cette façon de voir la musique, peu importe le style,  que j’ai aimé. Dans ce projet je me suis vraiment laissé allé en cette matière, voici un peu pourquoi: 

C’était originalement un ami pour qui je comptais faires des beats pour un album de rap. Il m’a confié un sample (qu’il a échantillonné d’un autre rapper(chanteur haha), Tory Lanez, mais qui provient de la chanson »Sounds like a love song » de Bobby Glenn) pour que je puisse l’arranger et travailler avec. J’ai dit oui, étant donné qu’il s’agissait d’un seul couplet, qu’un autre rappeur connu l’avait fait(ce qui le rendait plus légitime) et que c’était les choix d’artistes de mon ami. Un peu plus tard cet été(2018), notre projet tournait en rond et j’ai continué à travailler sur ce projet; c’est ainsi que j’étendis le projet vers une direction plus »abstraite », puis-je dire. 

Je me suis très largement tanné de cet échantillon mélodique, alors je me suis défoulé dessus ai lui ai fait subir quelques malformations:). Ainsi commença la deuxième partie. Je mettais quand même de l’espoir dans la première partie, car mon ami allait rapper dessus, mais elle est restée jusqu’à présent une introduction(Elle a tout de même un peu de »punch », alors de l’ai gardée).À noter que « premierminiss » n’est que ma signature, mon nom de »producer » étant Prime Minister Beats.

Quelque part vers la fin, vous entendrez deux couplets de Naima par John Coltrane(de l’album Giant Steps). J’aime extrêmement cette chanson, je l’écoutais beaucoup à l’école quand je ne pouvais plus supporter d’être là:).Bon, ce sample est là comme figure de style et comme »shout-out » culturel, mais aussi parce qu’il crée un contraste en étant super relax comparé au sample de bobby glenn qui chante au bout de ses poumons, mais ça s’est fait par inspiration, parce que je poursuivais le mouvement de 3:45, le tout retombant à un rythme simple et équilibré.

La fin est un peu n’importe quoi, car je je perdais un peu espoir en la pièce(en la reprennant, je l’ai amélioré). J’ai fait une structure de base avec des patterns(automations de notes propres aux logiciels DAW) que j’avais déjà fait, j’ai mis le son dans le tapis et j’ai créé une petite symphonie chaotique/retardée(si je peux me permettre l’expression).Et je me suis dis, tant qu’à faire n’importe quoi, je vais faire n’importe quoi; j’ai samplé la chanson la plus »aléatoire » trouvable et l’ai incorporé à la fin. C’est Bob-Omb Battlefield, issue du jeu Mario 64(1996) de la nintendo 64. J’ai toujours ADORÉ la musique de ce jeu(https://youtu.be/kgVUipXiqOc);ma grand-mère avait une console avec ce jeu quand j’étais petit, cela supportant l’idée que l’on puisse attribuer cette pièce à ma vie.

  • Ensuite j’ai trouvé vide d’action cette dernière partie et comme j’aime faire ainsi(et plusieurs autres artistes, comme celui-ci( https://youtu.be/qLrnkK2YEcE )), j’ai utilisé des échantillons de voix  pour les faire parler. Cette phrase est dérivée d’une phrase présente dans l’album »DAMN » de Kendrick Lamar(dont la voix est aussi samplée) Encore une fois, c’est pour des raisons de style et de référence culturelle.: 
  •  
  • (phrases utilisées sont en MAJ)(désolé pour l’anglais)         SO I WAS TAKING A WALK THE OTHER DAY,(pause) AND I SEEN A woman,(pause) A BLIND woman,(pause) pacing up and down the sidewalk. She seemed to be a bit frustrated,(pause) as if she had dropped something and(pause) having a hard time finding it. (…s’étend sur un moment…) Hello ma’am, (pause) CAN I BE OF ANY ASSISTANCE? It seems to me that you have lost something. I would like to help you find it. SHE REPLIED oh yes, (pause) you have lost something. You’ve lost(pause) your life POW (j’ai utilisé le pow et je l’ai tranché à la fin pour un effet cool)

Ainsi j’ai utilisé ces samples, le »man » du discours de neil armstrong, (j’ai coupé le S de »she replied »), la partie de anchorman 2 quand will ferrell est aveugle, peter griffin qui présente son cheval (brain damaged) et Tai lopez(homme d’annonce youtube disant que »vous pouvez être millionnaire comme moi en suivant ces 10 étapes rapides ») disant le fameux KNOWLEDGE. Voilà enfin la description de mon projet.

LIEN SOUNDCLOUD: https://soundcloud.com/user-558500702/ufo

 

Processus de création

Depuis que j’ai acquis la version complète de fl studio 12, je puis sauvegarder mon projet et cela fait depuis cet été que je revise cet arrangement. J’ai ainsi eu la patience de m’aventurer dans le mixage et l’eq(qui permet de controller le volume de certaines fréquences). 

Je commence toujours par poser ma chanson au même tempo que l’échantillon et décider si je change la tonalité(car si je monte de tonalité, cela augmentera le tempo. Quant au samples ajoutés plus tard, comme naima, je trouve une tonalité qui marche avec le tempo et je l’intègre. Il existe une fonction sur ableton live 9 nommé »warp », permettant de changer le tempo sans changer la tonalité, mais je ne la trouve pas sur fl studio 12 ou elle est trop difficile d’utilisation. je possède aussi ableton mais je l’utilise plus pour enregistrer.

Je navigue la chanson en utilisant la »playlist » (image 2 et 3), en écoutant la chanson et regardant si je n’aurais pas besoin de rajouter quelque chose. Il est difficile de me rappeler de mon idée( surtout quand j’ai plusieurs idées en même temps :’) ) le temps de me rendre au créateur de pattern et d’ajouter des sons à la pièce. Lorsque la pièce était finie, c’était la même chose pour les automations de volume* et les ajouts techniques/styliques(je crois que c’est un mot). 

J’ai fait la photo de la chanson sur Photoshop de Adobe en coupant le feu de son fond noir (image 4) et en collaʼnt deux photos de moi(l’image était déja floue) et en appliquant une teinte sur la peau.

*une automation de volume(ou de n’importe quel autre effet) est ce qu’on voit dans le bas de la playlist, par exemple.(photo 2 et 3)

Je crois que ça fait le tour du processus de création.

Commentaires

Un commentaire pour “U.F.O.”

  1. thats fire i can see kdot and ye on this beat

Laisser un commentaire

Tu dois être connecté pour laisser un commentaire.