Projets

Un monde idéal

Créé par

Publié le

1 juin 2019

Modifié le

1 juin 2019

Dessin / IllustrationNiveau intermédiaireCréation individuelle

Il est difficile de prédire le futur mais nous savons que si nous ne changeons pas nos habitudes, il ne sera pas aussi beau que nous l’espérions.  

Représentant majoritairement les publicités, j’ai décidé d’y aller avec une utopie du futur (plus exactement de 2088) que l’on rêvait tous d’avoir quand nous étions jeune. Que ce soit des publicités holographiques ou bien des publicités sur des dirigeables, ce projet démontre ma vision idéale du monde de demain. La VR évoluerait à un niveau où les personnes joueraient dans le monde réel. Les boissons gazeuses seraient toujours à l’honneur, proposant un nouveau logo. Certaines lunettes permettraient maintenant de traduire ce que nous lirions. Les voitures volantes arriveraient sur le marché d’ici peu. Certaines grandes marques de vêtements mettraient en vente des chandails que nous pourrions changer de couleur comme on le souhaite. Et puis enfin, le téléphone intelligent, intégré au bras arriverait enfin. Des lunettes traduiraient pour nous. Certains claviers d’ordinateurs seraient maintenant digitaux.

Au niveau de la ville, des drones la parcourraient pour détecter crimes et urgences. Les bâtiments changeraient régulièrement de couleurs au courant de la journée. De nouveaux magasins arboreraient les rues de cette ville aux allures de New York.

Processus de création

Pour commencer, il faut savoir que j’ai fait l’entièreté de l’image avec Pixelmator. Tout d’abord, j’ai créé toute la partie VR de ma première publicité. Je suis allé chercher plusieurs images de personnes portant le casque de réalité virtuelle et j’ai collé chacune des têtes sur différents corps. J’ai ensuite passé à leur personnage respectif. Pour la première, j’ai ajouté une bouche plus grande, une boule de métal au niveau de la tête ainsi que des lunettes de soleil roses en guise de yeux. Pour ce qui est de l’habit, j’ai pris une image d’un costume d’Halloween. Au niveau du personnage de la petite fille, j’ai choisi de mettre un pot de limonade pour remplacer la tête de celui-ci. J’ai ensuite pris l’outil pinceau pour tracer un chemin autour de cette bouteille. Pour terminer, j’ai pris une tête d’aigle pour la superposer avec celle de la dernière femme. Pour ce qui est de l’habit, c’est le haut du corps d’une image d’un modèle 3D d’un centaure trouvé sur un des sites  d’images libres de droits.

Deuxièmement, j’ai décidé de faire une publicité de boissons gazeuses. J’ai d’abord créé la canette. Pour ce faire, j’ai pris une image de canette puis j’ai supprimé les écritures dessus avec l’outil de correction. J’ai ensuite écrit COKE à l’aide de l’outil texte puis j’ai lié celui-ci à un calque transparent. J’ai effacé certaines parties des lettres pour former un mot inexistant. J’ai superposé ce nouveau logo sur la canette et j’ai utilisé une brosse personnalisée pour décorer le contour de la canette. Ce n’est que plus tard que j’ai pensé à utiliser les dirigeables comme source d’informations publicitaires et ainsi mettre mon nouveau logo par-dessus ceux-ci.

Troisièmement, j’ai fait la publicité des lunettes traductrices, J’ai pris une image d’un petit commerce où il y avait des cadres regroupant des citations anglaises. J’ai pris une image de lunettes puis j’ai gardé seulement la monture. J’ai fait l’effet de la vitre de ceux-ci avec l’outil crayon et en baissant l’opacité de mon tracé. J’ai superposé des textes traduits par-dessus ceux des cadres.

Quatrièmement, j’ai fait la publicité de vêtements, la plus simple. J’ai pris un chandail blanc puis je l’ai copié à plusieurs reprises. Je n’ai eu qu’à superposer les copies une par-dessus l’autre et changer la couleur de chacune.

Cinquièmement, j’ai fait la publicité du téléphone intelligent intégré au bras. J’ai pris l’outil forme puis j’ai baissé l’opacité de mon rectangle. J’ai ensuite pris une image de l’interface d’un téléphone en changeant toutes les icônes d’applications. J’ai finalement superposé le tout sur un bras.

Sixièmement, j’ai fait la publicité du clavier digital. J’ai pris une image de clavier, j’ai baissé l’opacité puis j’ai changé la couleur de celui-ci. Je l’ai mis sur une image d’un bureau qui était déjà rempli. J’ai enlevé les objets qu’il y avait avec les outils de sélection et celui de correction. J’ai ensuite utilisé l’outil texte puis j’ai lié avec un calque transparent pour former un autre mot inexistant.

Septièmement, j’ai fait la publicité de la voiture volante. J’ai seulement effacé les roues de celle-ci et j’ai changé la couleur des phares avants avec l’outil pinceau.

Huitièmement, j’ai pensé à afficher un soulier en hologramme sans rien marquer pour autant. J’ai baissé l’opacité du soulier seul puis j’ai changé sa couleur. J’ai effacé le drapeau qui se trouvait où le soulier est maintenant et j’ai refait une partie des bâtiments arrières. J’ai découpé un rayon d’une image que j’ai également changé de couleur et je l’ai positionné de façon à ce qu’il soit au bout du poteau restant.

Neuvièmement, j’ai effacé les dernières images qui se trouvaient sur les panneaux restants. J’ai ensuite mis des images quelconques pour combler les vides sur les écrans.

Enfin, j’ai ajouté toutes les publicités que j’avais faites sur les écrans disponibles. J’ai positionné les dirigeables et j’ai ajouté des drones. À l’aide d’un des outils de sélection, j’ai changé la couleur de chacun des bâtiments. J’ai dû retirer un drapeau qui se trouvait à droite de l’image originale. J’ai fini en ajoutant les noms des nouveaux magasins en superposant deux textes: un de couleur et l’autre blanc.

Commentaires

Un commentaire pour “Un monde idéal”

  1. Bonne chance dans le projet

Laisser un commentaire

Tu dois être connecté pour laisser un commentaire.