RPG Maker – Coordonnateur sonore

Le rôle du coordonnateur sonore est de concevoir l’univers sonore du jeu vidéo. À l’aide d’échantillons musicaux, d’échantillons de bruits et de musiques libres de droits, il doit créer des boucles musicales et des effets sonores conçus spécialement pour le jeu, tout en respectant la direction artistique choisie.
Le coordonnateur sonore devra :
  • Concevoir un nombre minimum d’effets sonores (selon la carte pigée);
  • Concevoir un nombre minimum de boucles musicales (selon la carte pigée);
  • Importer les boucles musicales et les effets sonores dans le jeu.

 

Le logiciel Reaper : les bases

L’interface

  • Ouvrez le logiciel Reaper.
  • L’interface est divisée en sept sections principales :
  1. Les onglets de session (Fichier, Édition, Vue, etc.);
  2. Les paramètres rapides de projet (fondu, grille, métronome, etc.);
  3. Les pistes (avec boutons de commande et d’effets);
  4. Le séquenceur;
  5. Les boutons de commande (Lecture, Arrêt, Enregistrement, etc.) et les caractéristiques de la séquence sonore (avancement du curseur, bpm, signature rythmique, etc.);
  6. Le gradateur maître (master fader);
  7. Les pistes (avec gradateur individuel).

Les paramètres rapides

Les essentiels :

  • Aimant (magnétisme) : permet de coller les échantillons sonores sur la grille.
  • Grille : permet d’afficher la grille.
  • Métronome : permet d’entendre le métronome. 

Les boutons de commande

Dans l’ordre :

  • Revenir au début
  • Avancer à la fin
  • Arrêter
  • Lire
  • Faire une pause
  • Enregistrer
  • Activer/désactiver la boucle (loop)

Le curseur et la sélection temporelle

  • Les deux curseurs aux extrémités de l’image (aux mesures 2 et 6) montrent la sélection temporelle.
  • Le curseur bourgogne, au centre, est le curseur de lecture.
 


Les commandes

T

Zoom avant

Clic gauche (hors objet, sur surface)

Sélection temporelle

R

Zoom arrière

Clic gauche (sur objet)

Sélection de l’objet

B

Couper au curseur

Clic droit prolongé (sur surface)

Sélection de plusieurs objets

Ctrl + C

Copier

Molette

Avant : défilement vers le haut

Arrière : défilement vers le bas

Ctrl + V

Coller

Double-clic gauche (sur section Pistes)

Création d’une piste

Ctrl + D

Dupliquer

 

 

 

 

 

 

Supprimer

Supprimer la sélection

F12

Partir l’enregistrement

 

 

 

Les outils de la souris

Selon l’emplacement du curseur de la souris sur le fichier sonore dans Reaper, le curseur changera d’icône :

Étirement à droite : lorsque le curseur est à l’extrême droite, au centre sur le plan vertical

Étirement à gauche : lorsque le curseur est à l’extrême gauche, au centre sur le plan vertical

Fondu ouverture (fade in) : lorsque le curseur est dans le coin supérieur gauche

Fondu fermeture (fade out) : lorsque le curseur est dans le coin supérieur droit

 

Création d’une boucle musicale à l’aide d’une pièce existante (technique du zero crossing point, ou point de passage à zéro)

Emplacement des fichiers

Sur le disque temporaire (D:), dans le dossier Musiques, il y a deux catégories : Classique et Électro.

 

À l’intérieur de chaque dossier, on trouve une collection de pièces musicales libres de droits prêtes à être utilisées. Écoutez les différentes pièces et importez celle qui vous convient.

Importation d’une pièce musicale

Il y a deux manières d’importer un fichier audio dans Reaper :

  1. Glissez le fichier directement dans la section Séquenceur de Reaper.
  2. Cliquez sur l’onglet Insérer, puis sur Fichier média

Création de la boucle musicale

Maintenant que votre fichier sonore est importé dans Reaper, vous devez produire une boucle avec celui-ci.

Une boucle musicale est un fichier sonore d’une durée déterminée pouvant être joué à répétition, sans que le début et la fin de la piste soient perceptibles.

Pour réaliser une boucle musicale à partir d’une pièce existante, il faut vous fier à vos oreilles. Écoutez la pièce et isolez une section d’au moins cinq secondes où :

  • Le rythme est constant;
  • L’instrumentation ne varie pas.
À l’aide de la commande Couper (B), isolez grossièrement l’extrait désiré, puis supprimez (touche Supprimer) les parties qui ne sont pas nécessaires.

Avec les commandes de zoom (T et R), enlevez les fondus d’ouverture et de fermeture de l’extrait.

Dupliquez l’extrait (Ctrl + D) et écoutez les deux segments l’un à la suite de l’autre.

   

S’il semble y avoir une continuité entre les deux segments, supprimez la copie à droite.

À l’aide des outils d’étirement (avec la souris), ajustez la fin du segment de façon que les ondes soient le plus près possible de la ligne centrale (0), puis ajoutez un petit fondu de fermeture (toujours avec la souris).

Ajustez le début du segment de la même façon, jusqu’à ce que les ondes soient le plus près possible de la ligne centrale (0), puis ajoutez un petit fondu d’ouverture.

Si les ondes aux deux extrémités du segment sont près du 0, dupliquez le segment.

Si vous avez bien réussi, vous ne devriez pas entendre le passage d’un segment à l’autre.

Exportation de la boucle

Positionnez le segment sonore au début de la section Séquenceur de l’interface.

À l’aide de la commande de sélection temporelle (clic gauche), sélectionnez l’intégralité du segment. Afin de faire une bonne exportation, il faut utiliser la commande de zoom avant à son maximum.

 

 

Dans l’onglet Fichier, sélectionnez Faire un rendu.

Une fenêtre contextuelle apparaîtra. Dans le menu déroulant Bounds, sélectionnez Sélection temporelle.

Sous Sortie, assurez-vous que le répertoire est le disque temporaire (D:).

Sous Sortie, changez le nom de votre fichier. Par exemple : Boucle_01.

Pour le format de fichier, sélectionnez OGG Vorbis (qui est un format de fichier audio à haut taux de compression).

Cliquez sur Faire un export de 1 fichier(s).

 

Création d’une boucle musicale à l’aide d’échantillons musicaux

Emplacement des fichiers

Sur le disque temporaire (D:), dans le dossier Boucles – Échantillons, se trouvent 20 dossiers, qui constituent autant de catégories.

À l’intérieur des dossiers, il y a des sous-dossiers dont le nom indique :

  • Un numéro de dossier;
  • Le nombre de bpm (battements par minute, ou tempo) de la pièce;
  • S’il y a lieu, la tonalité : C (do), D (ré), E (mi), F (fa), G (sol), A (la), B (si); son altération : b (bémol) et # (dièse); et le type d’accords : majeurs (maj) et mineurs (min).

Par exemple, dans le dossier « 10 090 F#min » :

  • « 10 » est le numéro du dossier;
  • « 090 » représente le tempo en bpm;
  • « F#min » indique que la tonalité sera fa dièse mineur.

Importation des échantillons

Il y a deux manières d’importer un fichier audio dans Reaper :

  1. Glissez le fichier directement dans la section Séquenceur de Reaper.
  2. Cliquez sur l’onglet Insérer, puis sur Fichier média.

Il est possible d’importer plusieurs fichiers simultanément, en les sélectionnant avant de les importer d’une des deux manières indiquées ci-dessus.

Si vous importez plusieurs fichiers simultanément, une fenêtre contextuelle apparaîtra. Sélectionnez Sur des pistes séparées.

 

Travailler avec des échantillons comporte l’avantage de pouvoir contrôler les instruments de manière indépendante. Ainsi, on peut produire une version avec ou sans percussions, selon les besoins.

Création de la boucle d’échantillons

Les échantillons sont produits de manière à pouvoir jouer en boucle.

Avec la commande de sélection temporelle (clic gauche), sélectionnez le plus précisément possible l’intégralité des échantillons. Au besoin, utilisez les commandes de zoom (R et T) et désactivez le magnétisme avec l’outil Aimant.
Activez la lecture en boucle dans la barre de boutons de commande.

Exportation de la boucle

Dans l’onglet Fichier, sélectionnez Faire un rendu.

Une fenêtre contextuelle apparaîtra. Dans le menu déroulant Bounds, sélectionnez Sélection temporelle.

Sous Sortie, assurez-vous que le répertoire est le disque temporaire (D:).

Sous Sortie, changez le nom de votre fichier. Par exemple : Boucle_01.

Pour le format de fichier, sélectionnez OGG Vorbis (qui est un format de fichier audio à haut taux de compression).

Cliquez sur Faire un export de 1 fichier(s).

 

Conception d’effets sonores

Emplacement des fichiers

Sur le disque temporaire (D:), dans le dossier Effets sonores, il y a plusieurs sous-dossiers représentant autant de catégories, qui contiennent plusieurs effets sonores.

Téléchargement de nouveaux effets sonores

Si les sons sur le disque temporaire ne correspondent pas à vos besoins, vous pouvez télécharger d’autres sons sur le site Web soundbible.com. La majorité de ces sons sont sous licence Creative Commons (CC).

Sur le disque temporaire (D:), créez un nouveau dossier intitulé Nouveaux effets sonores.

Sur le site soundbible.com, téléchargez les sons désirés dans le dossier Nouveaux effets sonores.

Importation des effets sonores dans Reaper

Il y a deux manières d’importer un fichier audio dans Reaper :

  1. Glissez le fichier directement dans la section Séquenceur de Reaper.
  2. Cliquez sur l’onglet Insérer, puis sur Fichier média.

Il est possible d’importer plusieurs fichiers simultanément, en les sélectionnant avant de les importer d’une des deux manières indiquées ci-dessus.

Si vous importez plusieurs fichiers simultanément, une fenêtre contextuelle apparaîtra. Sélectionnez Sur des pistes séparées.

 

Conception des effets sonores

Maintenant que vous avez importé un ou plusieurs fichiers, vous pouvez commencer la conception sonore.

Désactivez le magnétisme dans les paramètres rapides.

Éditez les sons en supprimant les parties superflues (les silences) et en ajoutant des fondus d’ouverture (courts) et de fermeture (plus longs). Il est important que le son reste « naturel ».

Si désiré, ajoutez un ou des effets :

  • Sur la ligne de la piste où vous désirez ajouter un effet, cliquez sur le bouton
  • Une fenêtre contextuelle apparaîtra. À gauche, sous Tous les plug-ins, sélectionnez VST.
  • Vous avez maintenant accès à toutes les VST (virtual studio technology). Ce sont principalement des effets qu’on peut ajouter aux pistes, par exemple : 
    • Filtre (EQ);
    • Compresseur;
    • Modificateur de timbre;
    • Délai;
    • Réverbération;
    • Chorus;
    • Modulateur de phase (phaser).

 

Vous pouvez ajouter autant d’effets que vous le voulez, sur la même piste ou sur différentes pistes. Attention : plus il y a d’effets simultanés, plus le risque de ralentissement du logiciel est élevé.

  • Expérimentez avec les différents effets.

Exportation de l’effet sonore

Dans l’onglet Fichier, sélectionnez Faire un rendu.

Une fenêtre contextuelle apparaîtra. Dans le menu déroulant Bounds, sélectionnez Sélection temporelle.

Sous Sortie, assurez-vous que le répertoire est le disque temporaire (D:).

Sous Sortie, changez le nom de votre fichier. Par exemple : Porte_Ouvrture_01.

Pour le format de fichier, sélectionnez OGG Vorbis (qui est un format de fichier audio à haut taux de compression).

Cliquez sur Faire un export de 1 fichier(s).

 

Importation de la boucle musicale dans RPG Maker

À l’intérieur du dossier du projet RPG Maker – normalement enregistré sur le disque temporaire (D:)

  • Cliquez sur le dossier Audio.

À l’intérieur de ce dossier se trouvent plusieurs sous-dossiers :

  • bgmBackground Music (musique de fond);
  • bgsBackground Sound (sons de fond);
  • meMusical Effect (effets musicaux);
  • seSound Effect (effets sonores).

 

  • Copiez la boucle musicale à l’intérieur du dossier bgm.
  • Ouvrez le projet RPG Maker.
  • À gauche de l’écran, sélectionnez la carte et appuyez sur la touche Espace, afin d’accéder aux propriétés de la carte.
  • Cochez la case BGM (Musique) et sélectionnez votre boucle musicale. Au besoin, réglez les différents paramètres :
    • Volume : volume de la pièce;
    • Vitesse : vitesse de lecture;
    • Panoramique : positionnement du son dans l’espace stéréo (gauche/droite).
  • Cliquez sur OK dans les deux fenêtres pour les fermer.
Pour les autres cartes, répétez les étapes 4 et 5, en sélectionnant (Aucun).
Ainsi, la boucle musicale jouera seulement lorsque le personnage-joueur se trouvera dans la carte Village. Lorsqu’il entrera dans la carte Maison, la musique s’arrêtera.

Importation d’un effet sonore dans RPG Maker

À l’intérieur du dossier du projet – normalement enregistré sur le disque temporaire (D:)

  • Cliquez sur le dossier audio.

À l’intérieur de ce dossier se trouvent plusieurs sous-dossiers :

 

  • bgmBackground Music (musique de fond);
  • bgsBackground Sound (sons de fond);
  • meMusical Effect (effets musicaux);
  • seSound Effect (effets sonores).
  • Copiez l’effet sonore à l’intérieur du dossier se.
Ouvrez le projet RPG Maker.

Dans cet exemple, on veut ajouter un grincement de porte lorsque le personnage-joueur entre dans une maison. Appuyez sur le bouton Évènement  et double-cliquez sur la case où vous désirez ajouter l’évènement.

Une fenêtre contextuelle apparaîtra. Donnez un nom à l’évènement. Sous Apparence, sélectionnez une image. Dans Options, Animation marche ne doit pas être cochée.

Sous Commandes, double-cliquez sur le losange afin de créer un évènement.

Une fenêtre contextuelle apparaîtra.

Dans l’onglet 2, sous Musique et effets sonores, sélectionnez Jouer un effet sonore (SE).

Dans la nouvelle fenêtre contextuelle, sélectionnez votre effet sonore, puis cliquez sur OK.

 

 

À noter qu’il y a une hiérarchie dans les actions indiquées sous Commandes : la première ligne de commande sera exécutée avant la deuxième, et ainsi de suite.